La saison 2019-2020 du Théâtre Denise-Pelletier allie divertissement et nécessité

Pour sa prochaine saison, le Théâtre Denise-Pelletier promet de livrer des pièces à la fois divertissantes, mais surtout nécessaires, déclare Claude Poissant, directeur artistique de l’institution. Abordant des thèmes d’une variété que je salue, chaque pièce est présentée d’une manière différente – vidéos d’introduction, présentations de comédiens, extraits de dialogues et témoignages des metteur(e)s en scène – de sorte à marquer les abonné(e)s, les enseignant(e)s et les médias présents.

Voici donc un aperçu de ce qui attend le public dès août prochain. D’abord, les pièces J’abandonne une partie de moi que j’adapte et Le meilleur des mondes, que certains connaissent peut-être mieux sous le titre de Brave New World, s’attaquent à nos perceptions du parfait bonheur, autant individuel qu’en société. La première étant une production belge faisant actuellement le tour de l’Europe et invitée au Théâtre, et la deuxième, une adaptation du roman utopique incontournable d’Aldous Huxley, la prochaine saison du Théâtre Denise-Pelletier débute avec force.

Ensuite, Le poids des fourmis ainsi que Zoé sont deux œuvres qui abordent l’engagement étudiant. Ces dernières suscitent la curiosité de par les questions qu’elles soulèvent. D’abord, Le poids des fourmis fait-il référence au poids que l’on porte en collectivité, ou bien au poids, à l’impact, que celle-ci représente? Puis, avec Zoé, on se questionne : faut-il agir ou attendre que les choses changent? Changer les choses dès aujourd’hui ou attendre à demain? L’individualisme a-t-il sa place en pleine vague de changement?

Le Théâtre nous offre aussi Le sixième sens et Les sorcières de Salem, adaptation du chef-d’œuvre d’Arthur Miller écrit en 1953 afin de dénoncer le maccarthysme. Ces pièces traitent notamment de l’hystérie collective. La première expose la fragilité humaine face à une société soi-disant en constant danger. La deuxième tente de livrer un récit à caractère troublant : raconter l’histoire de jeunes filles qui portent de fausses accusations, semant ainsi la panique au sein du village puritain de Salem en y déclenchant une redoutable « chasse aux sorcières ».

Puis, afin d’alléger le ton, la prochaine saison du Théâtre laisse place aux œuvres Les amoureux et Guide d’éducation sexuelle pour le nouveau millénaire. Alliant, amour, comédie et pulsions, l’une nous présente l’arrière-scène d’une histoire d’amour explosive, dans laquelle l’entourage de nos amoureux prend un malin plaisir à regarder ces derniers se chicaner et éprouver des difficultés à concilier leurs élans émotifs. L’autre nous dévoile l’histoire d’un groupe d’ados pour qui la fin du monde les prend par surprise alors qu’ils n’ont toujours pas pu goûter à l’amour et savent encore moins comment le faire.

De plus, le Théâtre nous présente les pièces L’État et Alterindiens, traitant principalement de politique. Dans L’État, Solange est une journaliste qui subit du chantage du ministre de la part de la Sécurité publique afin de falsifier des résultats de sondage révélant l’insatisfaction de la population envers le gouvernement en place. Toutefois, la politique se fait plutôt sentir entre les quatre personnages dans Alterindiens, ceux-ci étant conviés à un souper durant lequel le public peut s’attendre à des échanges corsés, mais passionnés.

Enfin, fidèle à la tradition, le Scriptarium aura droit à une édition 2020 et continuera d’inviter art visuel et prestations théâtrales sur la même scène, mettant en vedette la relève adolescente en leur offrant une porte d’entrée dans l’univers de l’art vivant. Le Théâtre est aussi fier de présenter Autour du Lactume, exhibant les 198 dessins issus de la collection Lactume de Réjean Ducharme, autrefois perdus puis récemment retrouvés, et par la suite édités. De par les légendes qui surgissent de ces illustrations, le Théâtre souhaitait offrir cette expérience artistique, intime et unique à son public.

Ce sont donc les œuvres qui composent la 56ième saison du Théâtre Denise-Pelletier et qui nous ont été présentées mercredi dernier en toute spontanéité et avec humour. En voici la liste en ordre chronologique pour ceux qui sont tentés d’y planifier une sortie !

J’abandonne une partie de moi que j’adapte – du 28 août 2019 au 7 septembre 2019

L’État – du 24 septembre 2019 au 12 octobre 2019

Le meilleur des mondes – du 25 septembre 2019 au 19 octobre 2019

Autour du Lactume – du 29 octobre 2019 au 9 novembre 2019

Les amoureux – du 6 novembre 2019 au 4 décembre 2019

Le poids des fourmis – du 19 novembre 2019 au 7 décembre 2019

Le sixième sens – du 24 janvier 2020 au 8 février 2020

Zoé – du 5 février 2020 au 29 février 2020

Guide d’éducation sexuelle pour le nouveau millénaire – du 18 février 2020 au 7 mars 2020

Les sorcières de Salem – du 18 mars 2020 au 15 avril 2020

Alterindiens – du 31 mars 2020 au 18 avril 2020

Le Scriptarium 2020 – du 23 avril 2020 au 8 mai 2020

Laisser un commentaire