NU pour vaincre l’hiver

À cette heure où la soft-sexu est partout sur la blogosphère (voir ici le blogue Les Fourchettes, This Is Better Than Porn, Je suis venu.com et j’en passe), Stéphane Dompierre a décidé de larguer un petit bijou côté littéraire. Le NU: recueil de nouvelles érotiques est le petit dernier du collectif composé de seize auteurs, dont Marie Hélène Poitras, Roxanne Bouchard, Patrick Senécal, Stéphane Dompierre et Guillaume Vigneault, paru aux éditions Québec Amérique en octobre dernier.

Chroniqueur, scénariste et auteur, Dompierre a voulu redonner aux textes pornographiques leur aspect élégant. Il a voulu prouver avec NU que ce n’est pas parce que l’on écrit sur le sexe qu’on ne peut le faire de manière intelligente et assumée. De nos jours, on ne cesse de nous bombarder d’images aguichantes partout dans notre quotidien, mais la littérature érotique n’a plus la place qu’elle avait. Stéphane Dompierre s’est en quelque sorte donné la mission de redonner une place de choix à ce style littéraire et il le réussit haut la main. Brillantes, simples, ces nouvelles vous donneront la force de vaincre la froideur de l’hiver québécois, un peu de rouge sur les joues et de chaleur dans le bas ventre. Je vous laisse sur un extrait qui démontre bien la nature du collectif: «Tes mains sur mon bassin m’ont serrée très fort pendant que t’inspirais. J’avais la lèvre inférieure qui tremblait de son désir de ta bouche. J’étais impatiente de savoir si t’embrassais toujours aussi bien. Entre mes jambes coulait un mélange de ta salive et de mon envie.»

Nu: recueil de nouvelles érotiques, Stéphane Dompierre, Québec Amérique, 376 p.

Pour plus d’infos: http://formulediaz.telequebec.tv/Emissions/8/18134/du-nouveau-en-litterature-erotique