Les alliÉ(E)S de l’art féministe.

ÉES

« J’en ai une grosse paire,

Pis j’parle pas de brassière,

Ni d’ovaires.

Des couilles j’en ai,

Plus que la majorité

Des garçons que j’ai rencontrés. »

-Extrait du poème « Lady Balls » de Garance Philippe

Le projet É(E)S continue d’inspirer les femmes grâce à ses œuvres féministes inspirées par des poèmes de Garance Philippe jusqu’au 19 mars, au Centre culturel Georges-Vanier.

Le projet proposé par Garance Philippe regroupait l’été dernier 12 illustratrices montréalaises pour mettre en images sa poésie. Leur mandat consistait à réaliser chacune deux œuvres distinctes. La première devait être réalisée à partir d’un texte remis personnellement et l’autre d’un texte commun. Ayant carte blanche pour le projet, les illustratrices et l’auteure ont profité de cette exposition afin de mélanger les expressions artistiques et pour répandre l’art féminin au pluriel.

L’idée du projet est née en avril 2016 lorsque l’auteure cherchait plusieurs appels de projets pouvant mettre en valeur ses écrits. Étant particulièrement intéressée par les illustrations d’artistes montréalaises, l’instigatrice a décidé de sortir de sa zone de confort pour créer un projet alliant les mots et sa nouvelle passion pour l’illustration.

La poésie de Garance Philippe se distingue par de courtes phrases franches, spontanées et absurdes. Les diverses œuvres accompagnant les mots de l’auteure rappellent différents mouvements de l’histoire de l’art. Un mélange de cubisme, fauvisme et d’expressionnisme se fait ressentir dans plusieurs toiles présentées. L’exposition comprend divers styles artistiques tels que de la broderie, du dessin, de la peinture, du collage et de la sérigraphie.

Les illustratrices ont utilisé des couleurs percutantes pour faire ressortir la puissance féminine dégagée derrière les mots de Garance Philippe.
Les multiples œuvres démontrent plusieurs scènes du quotidien qui peuvent sembler banales. Pourtant, une fois représentées en images, elles permettent de faire crier les personnages à l’aide de la poésie.

Le projet É(E)S est donc une exposition d’art féministe local qui tente de détruire les stéréotypes de la femme. Les artistes se sont alors permis d’utiliser leur expression artistique afin de créer un nouveau portrait puissant des femmes de la société.

Marie-Ève Buisson

Auteur Marie-Ève Buisson

Plus d'articles de Marie-Ève Buisson

Laisser un commentaire