Soirée rock pour la troisième soirée des préliminaires des Francouvertes

Alors que le rap et le folk ont été mis à l’honneur lors des deux précédentes soirées des Francouvertes 2019, c’est plutôt le rock et le country qui ont brillé dans le Cabaret du Lion d’or le 4 mars dernier lors de la troisième soirée des préliminaires. Comment Debord, P’tit Béliveau et les Grosses Coques ainsi qu’Alex Burger ont tous foulé la scène et essayé de se tailler une place dans le haut du palmarès.

Mais d’abord, dans le cadre du traditionnel segment « J’aime mes ex », où un artiste s’engage à revisiter l’une de ses chansons ou à en présenter une nouvelle, c’est Lydia Képinski qui a ouvert la soirée. Fidèle à son habitude, c’est une performance inattendue que la jeune artiste a réservée au public. Annonçant d’entrée de jeu une blessure à la main, elle a décidé de ne performer qu’une seule chanson, accompagnée d’arrangements sonores qu’elle a elle-même composés, puisqu’elle ne pouvait jouer de la guitare comme elle le fait habituellement. Elle a ensuite terminé sa performance avec une courte séance de questions du public.

Après ce début inusité, ce fut au tour du groupe Comment Debord de venir tenter sa chance sur la scène. Avec une sonorité influencée par le country rock, Comment Debord a rapidement charmé la foule grâce à des solos endiablés de guitare électrique. L’ajout de bongos a aussi été un point positif pour le groupe composé de sept jeunes musiciens. La combinaison de voix féminines et masculines, de même que leur alternance, a ajouté une profondeur et un groove que peu de groupes ont jusqu’à présent dans le concours. Avec des pièces qui bougent, mais aussi avec des balades, le groupe a été l’un des favoris à ce jour et a réussi à convaincre les juges et le public, faisant en sorte de se placer au troisième rang du palmarès.

Est ensuite venu P’tit Béliveau et les Grosse Coques. Venant tout droit d’Acadie, il est impossible d’ignorer le style unique de P’tit Béliveau. Ses chansons ludiques ont décidément plu au public. Dans un style très country, P’tit Béliveau, accompagné des Grosses Coques, nous a raconté le quotidien de son coin de pays, nous a fait chanter avec lui et nous a fait rire. Faisant participer le public et interagissant beaucoup avec celui-ci, P’tit Béliveau avait vraiment l’air d’avoir du plaisir pendant sa performance. Jouant lui même du banjo, il est non seulement talentueux sur scène, mais il a un charisme qui en ferait jalouser plus d’un. Grâce à ses chansons entraînantes, P’tit Béliveau a donc réussi à se classer au premier rang du palmarès.

C’est finalement Alex Burger qui a clôt la soirée. Avec une performance digne des plus grandes rockstars, Alex Burger était le choix logique pour terminer la soirée avec force. Des influences à la Jimi Hendrix sont reconnaissables dans les chansons d’Alex qui fait un style de rock s’apparentant beaucoup à celui des années 70. Avec une personnalité pince-sans-rire, Burger sort le public de sa zone de confort, n’hésitant pas à monologuer entre ses chansons, oscillant entre poésie et humour. La performance de Burger aura été définitivement impressionnante et haute en couleur, mais le jeune rockeur termine tout de même la soirée en cinquième position au palmarès.

Ainsi, P’tit Béliveau et les Grosses Coques ressort donc gagnant de cette soirée en se faufilant en première position. Le groupe Comment Debord s’en est aussi bien tiré avec une troisième place et le rockeur Alex Burger a terminé en cinquième position. Alors que le classement commence tranquillement à prendre forme, il est définitif que les prochaines soirées de la ronde préliminaire nous réservent encore des surprises.

Le classement après la troisième soirée des préliminaires:

  1. P’tit Béliveau et les Grosses Coques
  2. David Campana, Shotto Guapo et Major
  3. Comment Debord
  4. Anaïs Constantin
  5. Alex Burger
  6. Foisy.
  7. Marie-Gold
  8. Simon Daniel
  9. Miles Barnes
Claudine Giroux

Auteur Claudine Giroux

Plus d'articles de Claudine Giroux

Laisser un commentaire