Le rap keb fait groover le public aux Francouvertes

Le public a groové sur la musique de rappeurs montréalais émergents dans le cadre de la cinquième soirée des préliminaires des Francouvertes. Les formations des rap keb Kirouac & Kodakludo, O.G.B et Suprême Sans Plomb ont électrisé la foule massée au cabaret du Lion d’Or lundi soir dernier.

Le segment « J’aime mes ex » était assuré cette semaine par l’auteur-compositeur-interprète Jérôme 50. Le participant de la 18e édition des Francouvertes a interprété Wéke n’ béke de son album Hiérarchill paru en 2018 dans un beat plus rap que celui du morceau original. Amalgamant sa sonorité rock assez légère avec des extraits de P.I.M.P de 50 Cent, il a également interprété Hiérarchill, chanson qui donne son titre à son opus. L’adepte du chill a terminé sa courte prestation avec une réécriture pas mal trash et absurde du classique pour enfants 3 P’tits chats.

C’était maintenant au tour des petits nouveaux des Francouvertes de s’exécuter. C’est Kirouac & Kodakludo qui ont été les premiers à le faire en interprétant, dans un hip-hop aux accents funk et électros, des morceaux de leurs derniers EP Wesh et Amos, parus en juin 2018 et janvier 2019. Kirouac, aka Pol Poulet, et Kodakludo, aka le populaire photographe du compte Instagram ludovicphotographie, ont interprété notamment Back et Bixi de leur EP Wesh. Dans un genre électro et une ambiance vocale aérienne créée par le beatmaker Kodakludo, le duo uqamien a allumé la foule qui se balançait au son léger de leurs beats. Il ne l’a, par contre, pas suffisamment allumée pour leur permettre de se hisser dans le palmarès.

Kirouac & Kodakludo ont laissé la place à la formation O.G.B. (Original Gros Bonnet). Le septuor, qui s’est rencontré lors d’études en musique jazz au cégep de Saint-Laurent, s’est laissé imprégner de ses influences jazzées dans leur hip-hop à saveur old school. Ils ont interprété des morceaux de leur EP Fruit Jazz paru en décembre 2018, dont Pousse l’ananas, une version rap du hit de Patrick Zabé Agadou dou dou, qui a fait sourire le public. Mais là où le groupe marque véritablement des points, c’est dans son amalgame musical. Le rappeur Franky Fade partageait la scène avec le beatmaker DJ Sambé ainsi que le guitariste John the Architect, le claviériste GreenPiece, le batteur Louis René et le saxophoniste Ict. La formation professionnelle du groupe se fait sentir dans sa musique et amène un plus qui le démarque d’autres artistes rap émergents. Le mélange de sonorité entre le rap et le jazz et l’immense talent des musiciens leur a valu une ovation debout de la part du public, chose rare aux Francouvertes. O.G.B. a également plu au jury, ce qui leur a permis de s’asseoir à la première place du palmarès.

C’est un autre septuor, Suprême Sans Plomb, qui avait la lourde tâche de passer après la performance fulgurante d’O.G.B. Malgré le fait qu’ils n’aient pas réussi à se hisser au palmarès, ils ont néanmoins offert une prestation énergisante et flamboyante. Les cinq rappeurs, le guitariste et le batteur ont fait danser la foule au son des chansons de leur premier EP Le Prix du Funk. L’énergie débordante qui émanait de la prestation la rendait à certains moments difficile à suivre. Suprême Sans Plomb était un peu éparpillé. Le caractère explosif sans pareil de l’union d’Amalgame et d’Of Course a malgré tout impressionné le public par son aplomb.

Palmarès après cinq soirs de préliminaires :

1- O.G.B.

2- Thierry Larose

3- P’tit Belliveau et les Grosses Coques

4- David Campana, Shotto Guapo et Major

5- Comment Debord

6- Anaïs Constantin

7- Alex Burger

8- Foisy.

9- Marie-Gold

Maude Faucher

Auteur Maude Faucher

Plus d'articles de Maude Faucher

Laisser un commentaire