L’art de la scène adressé aux jeunes

On va se le dire, les arts de la scène, ce n’est pas juste pour les vieux.

C’est ce que j’ai remarqué lors du coup d’envoi du Festival International des Arts Jeune Public.  

Les Coups de théâtre – titre attribué au festivalse tenait du 11 au 18 novembre. Et je vous le promets, il y en avait pour tous les goûts.

De la danse au théâtre d’objets, du théâtre visuel au théâtre acrobatique, jusqu’aux spectacles de marionnettes en anglais ou en français, avec musique ou a capella, vos yeux d’enfant auraient été émerveillés.

Je voulais vous dire: un autre détail m’a frappé!  Bien que le festival soit principalement destiné aux jeunes, les adultes qui assistent aux différents spectacles sont tout aussi enchantés et subjugués que leurs enfants. Lors du coup d’envoi, on nous a présenté une magnifique pièce de théâtre, où la parole était absente et laissait toute la place à la chorégraphie, à la musique et aux incroyables performances des artistes multidisciplinaires.

Bounce! – le titre de la pièce – accroche le regard des enfants grâce à sa forme unique qui présente un théâtre acrobatique rocambolesque et le maintient pendant toute la durée du spectacle. Heureusement, le message d’espoir que porte la pièce s’adresse tant aux adultes qu’aux enfants: c’est une réflexion des gestes que l’on répète dans  la vie de tous les jours, mais plus particulièrement comment ceux-ci peuvent brusquement s’arrêter. Bounce! est parsemé d’émotions véhiculées par la chorégraphie. C’est une douce folie mouvementée, accompagnée de silences. On mise sur la répétition des mouvements comme sur une routine qui s’installe. C’est la vie; il faut se relever et continuer d’avancer.  

Bref, Les Coups de Théâtre, c’est à voir! D’abord, leur message est noble: il souhaite stimuler la jeunesse à la curiosité, pour ainsi développer leur sens critique. Les spectateurs sont alors plongés dans l’univers de l’art de la scène où l’éclairage, l’ambiance sonore, les artistes et tout ce qui les entoure sont professionnellement chapeautés, malgré le jeune âge de leur public cible.

Je souhaite une longue vie à ce festival, puisqu’il encourage l’épanouissement des arts destinés à l’enfance et à la jeunesse, afin que ces derniers apprennent à se laisser emporter dans les différents univers transmis par le théâtre et non à croupir devant un écran.

(Crédit photo: récupéré de https://coupsdetheatre.com/spectaclesnov2018/bounce/)

Karolane Brochu-Ouellet

Auteur Karolane Brochu-Ouellet

Plus d'articles de Karolane Brochu-Ouellet

Laisser un commentaire