FEEL-GOOD AVEC VALAIRE

«ON SE CROIRAIT DANS UN PARTY, C’EST HOT!»

Valaire, c’était chaud. Le genre de chaud qui brûle les planches tout en te réchauffant le cœur froid d’un début de décembre. Bien que je vivais pour la toute première fois un concert en solo, l’ambiance magique de la soirée d’ouverture de la 24e édition du Festival Noël dans Le Parc, qui avait lieu vendredi le 2 décembre dernier à la place Émilie-Gamelin, était fort réconfortante.

Le groupe, composé de 5 membres, anciennement connu sous le nom de Mister Valaire, a fait son apparition dans le petit chalet vitré, ce dernier faisant office de scène principale du festival, quelques minutes avant 21h30. Coats fleuris et shades étaient alors au rendez-vous. Rythmes colorés et dansants, on se serait presque crus au beau milieu du mois de juillet le temps d’une courte heure.

Pas étonnant que Valaire dégage cette bouffée de chaleur, la formation ayant quitté l’hiver montréalais il y a deux ans pour l’hiver agréable de la Louisiane afin d’enregistrer leur dernier opus, paru en septembre 2016, Oobopopop. La Louisiane étant le royaume du funk, du jazz et de l’incontestable groove, le groupe s’en est extrêmement inspiré dans sa démarche artistique et dans la création de son album.

Dans un esprit festif, Valaire nous a livré ses plus récentes chansons tout autant que ses vieux succès tels que Gumshoe ou encore Ave Mucho. Avec le sourire aux lèvres, nombreux sont les admirateurs du groupe qui ont entamé en harmonie les paroles et qui battaient des mains au tempo du beat électro. Les amateurs de cuivres n’étaient pas en reste: trois des membres de la formation jouent respectivement de la trompette, du trombone et du saxophone, ce qui a donné un son unique en concert!

Valaire a notamment invité sur scène Alan Prater, légende du soul, qui a auparavant partagé la scène avec The Jacksons et Michael Jackson. L’addition de ce chanteur au spectacle était sans aucun doute une réussite: ce dernier s’est fondu avec aise dans l’énergie endiablée des vedettes du spectacle. Aujourd’hui, Valaire considère même Prater comme le sixième membre du groupe, ce dernier s’étant joint à de nombreux concerts de la dernière tournée du groupe.

Bien que le groupe était « coupé » du public par le chalet vitré, ça n’a pas empêché Valaire de créer un lien unique avec ses fans: leurs petites danses, les effets visuels, leurs regards au public et une sortie du chalet, même, ont permis d’entretenir une bonne énergie tout au long du spectacle.

Pour connaître toute la programmation de Noël dans le Parc et vivre une soirée festive avec les gens que tu aimes, c’est par ici: http://noeldansleparc.com/programmation/

Laisser un commentaire