Comment ça pourquoi?

À l’heure où les médias numériques sont plus souvent qu’autrement associés à l’instantanéité, à la légèreté et au manque de substance, une nouvelle forme de contenu va à l’encontre de ce modèle : Le podcast. Prenant plutôt la forme d’une discussion que d’une entrevue, ce nouveau type de contenu est déjà extrêmement populaire aux États-Unis. Un podcast comme celui de l’humoriste, écrivain et commentateur d’arts martiaux Joe Rogan  va jusqu’à rivaliser avec les cotes d’écoutes de grande chaînes télévisées américaine comme CNN ou FOX, en récoltant plus de 90 millions de téléchargements par mois.

Au Québec, le phénomène reste tout de même marginal. Les plateformes de  baladodiffusion demeurent surtout un moyen d’accès à des émissions de radio traditionnelles. C’est ce que cherche à changer l’humoriste Alex Douville, qui a lancé le 10 septembre son podcast «Comment ça, pourquoi? » sur Youtube.

C’est le journaliste et ancien président de l’assemblée nationale Jean-Pierre Charbonneau qui est la vedette du premier épisode. Pendant près d’une heure trente, l’expert du crime organisé dresse un portrait fascinant de la criminalité à Montréal, des motifs qui expliquent la criminalisation d’un individu ainsi que des raisons qui l’ont poussé à devenir criminologue.

La forme longue est ce qui fait l’attrait du podcast en général, l’établissement et le développement d’une relation entre les interlocuteurs au cours de la discussion. Douville réussit grâce à des interventions espacées, mais toujours efficaces, à faire s’ouvrir son invité au fil de la discussion.

Le premier épisode qui a déjà récolté plus de 12 000 vues sur YouTube a été suivi d’un deuxième, sorti le 6 octobre, portant sur les phénomènes paranormaux. Les deux épisodes suivants porteront sur les expériences de mort imminente ainsi que sur les phénomènes sectaires. Ce n’est pas un hasard si l’humoriste a choisi des sujets assez marginaux. Il me confie par Facebook que son objectif était « D’avoir de l’information sur des sujets très difficiles à s’informer mais non dénués d’intérêt ». Et cet intérêt, on le sent lorsqu’on écoute Douville discuter, il nous pousse par sa propre curiosité à rester attentif tout au long de la discussion, ce qui est à mon sens la plus grande qualité de ce podcast

Je vous invite donc à vous rendre sur la chaîne YouTube « Alex Douville » et à écouter ce podcast qui deviendra au cours des prochains mois, j’en suis convaincu, un incontournable dans le genre.

Laisser un commentaire