4e soirée des préliminaires des Francouvertes : un mi-parcours doux, folk et poétique

C’est dans une soirée à saveur folk et lyrique que les Francouvertes entamaient la dernière partie des préliminaires. Les neuf concurrents qui avaient performé dans les dernières semaines figuraient tous au palmarès qui, d’ailleurs, compte neuf places. Lundi soir, c’était le tour d’Olivier Lessard, de Vice E Roy et de Thierry Larose d’épater le jury et le public, afin d’espérer se hisser au sommet du palmarès et d’ainsi déclasser d’autres interprètes qui ne pourront accéder aux demi-finales.

Le segment « J’aime mes ex » était assuré cette semaine par Juste Robert. Il a ouvert le bal avec une courte prestation dans laquelle il a préféré interpréter des morceaux inédits, notamment Sous les hélicos, que de jouer des morceaux de son album Mon mammifère préféré qui est sorti vendredi dernier. L’auteur-compositeur-interprète a également joué une des chansons qu’il avait interprétées lors de la 21e édition des Francouvertes à laquelle il avait participé et où il n’était pas « passé proche du tout » de se rendre en finale.

Le premier concurrent de la soirée, Olivier Lessard, a offert une prestation pleine de poésie à une foule attentive. Il a d’abord interprété Balle perdue de son EP En attendant les normales de saison qui est sorti le printemps dernier. Dans un folk épuré, mélangé avec un peu de rock et de country, il a charmé le public par son authenticité. Sans artifice, il a livré des monologues poétiques entre ses morceaux qui créaient de jolies transitions entre ses chansons. La douceur qui émanait de ses paroles, son côté raconteur à la Fred Pellerin et son folk-rock lui ont permis de se faufiler à la neuvième place du palmarès, déclassant, par le fait même, le rappeur Miles Barnes.

Le duo Vice E Roy a, par la suite, pris le micro. Dans une prestation indie folk, les Saguenay-Jeannois d’origine ont interprété La myopie du cœur, chanson qui figurera sur un EP qui paraîtra le printemps prochain. Les voix de Jayana Auger et de Guillaume Lessard se mariaient aux mélodies du violoncelliste et de l’altiste qui les accompagnaient sur scène. Vice E Roy ont offert une performance intime et envoûtante, mais qui n’a cependant pas permis à ces acolytes à la chimie palpable de se hisser au classement.

Le dernier concurrent de la soirée, Thierry Larose, a happé le public par son charme et son plaisir sur scène. « Je m’appelle Thierry Larose et je suis … fébrile ! » a-t-il déclaré d’entrée de jeu en riant. Sa proposition musicale pop folk lo-fi a plu au public qui se balançait au rythme de ses chansons. La guitariste Marie-Claudel, le batteur du groupe Zen Bamboo et Baumans à la basse amenaient un côté énergique et plus rock à sa prestation. C’est lorsqu’il s’est retrouvé seul sur scène avec sa guitare à interpréter Cache-cou que le public a pu entendre clairement sa voix et voir le potentiel de ce jeune artiste de 21 ans. Sa performance et son évident plaisir sur scène lui ont permis de voler la première place à P’tit Belliveau et les Grosses Coques au sommet du palmarès.

Classement après 4 soirs de préliminaires :

1- Thierry Larose

2- P’tit Belliveau et les Grosses Coques

3- David Campana, Shotto Guapo et Major (CE7TE LIFE)

4- Comment Debord

5- Anaïs Constantin

6- Alex Burger

7- Foisy.

8- Marie-Gold

9- Olivier Lessard

Maude Faucher

Auteur Maude Faucher

Plus d'articles de Maude Faucher

Laisser un commentaire